Rien ne retient jamais la jeunesse quand elle se croit portée par ses rêves.

Classé dans: Baptiste ABRIOUX

L’élan démocratique qui secoue notre planète nous rappelle sans aucun doute celui qui avait soufflé en Europe au XIXème siècle. Ces révolutions pacifiques (à l’origine) ont percé et ont réussi dans deux pays, l »Egypte et la Tunisie. Elles sont réprimées et mises à mal dans beaucoup d’autres: le Yémen, le Barhein, la Syrie et surtout la Libye qui a donné le ton. En effet, Moubarak et Ben Ali ont accepté, à contre coeur, la détermination de leur peuple et la transition a pu être entamée. Kadhafi a refusé, il a brandi les armes et sa résistance à fait des émules. Si Kadhafi était tombé, on peut raisonnablement penser que Bacher El Assad aurait quitté le pouvoir. Mais Kadhafi est resté et avec l’actualité centrée sur le mariage princier, le Japon, la Libye ou même les futures présidentielles: il peut espérer pouvoir massacrer incognito. On avait déjà vu ça en 1956 lorsque l’URSS avait réprimé des manifestations à Budapest en profitant de l’actualité centrée sur la crise de Suez.

Mais l’actualité Libyenne et Syrienne nous rappelle à quel point une révolution est une chose complexe et incertaine. Même en Egypte et en Tunisie, on craint de la voir s’envoler. Mais comme l’a dit Nicolas Sarkozy dans son  discours de Dakar « rien ne retient jamais la jeunesse quand elle se croit portée par ses rêves ». La Jeunesse de ces pays en avait assez, elle s’est mise à rêver et mieux: à croire en ses rêves. Tant que la jeunesse continuera de rêver, elle continuera la lutte et finira par triompher de la tyrannie et de la barbarie. Il faut donc maintenir l’espoir, continuer de faire vivre ce rêve si beau mais si fragile chez ces jeunes et je crois que les avions de la coalition ont apporté un peu de rêve en Libye et j’espère qu’on en apportera un peu en Syrie…

 

Publié le 30 avril, 2011 par youngdreamer

1 Commentaire

Un commentaire à “Rien ne retient jamais la jeunesse quand elle se croit portée par ses rêves.”

  1. RLC a écrit:

    Je suis d’accord avec toi mais je tiens aussi à souligner un point que je pense important.
    Certes, les jeunes ont espoir mais ce qui les différencie de leurs parents, qui eux, ne se sont pas révoltés, est tout simplement l’éducation.
    Qui sont les parents de ces jeunes ? Ils sont nés sous ces dictatures, nés sous Kadhafi ou nés sous le père de Bachar El Assad par exemple, ils n’ont connu que ça et surtout ils n’ont pas suivi d’étude, je parle d’étude supérieure. Ils se sont adaptés, ils n’avaient pas le choix. Les intellectuels sont ceux qui sont issus de familles riches et qui ont pu partir à l’étranger pour leurs études supérieures. Que sont-ils devenus ? Des corrompus ou des membres de l’opposition assassinés pour le cas de la Libye ou exilés pour les autres pays.
    Aujourd’hui ces jeunes ont eu accès aux études supérieures dans leur propre pays, ils en ont les moyens. D’ailleurs, plusieurs étudiants de l’Afrique noire vont faire leurs études en Egypte, en Tunisie. Ils sortent diplômés et n’ont aucun travail car ils ne sont pas les fils de : indignation. Grâce à internet, ils ont pu s’organiser et tu connais la suite…
    Les parents ont ouvert des commerces même s’ils se font rackettés par la police ou l’armée, cela dépend des pays. Les enfants, eux, vont à l’école, voient à la télé que l’école est la clef de la réussite et constatent que chez eux, il n’en est rien.




Laisser un commentaire

*

Videos

Blogoliste

Méta

Copyright 2019 Pensées d'un jeune rêveur.. Tous droits réservés.

Template par: Hive Designs

Porté par: Theme Lab

Hébergé par Politicien.fr