La fin des Grands Hommes ?

Classé dans: Baptiste ABRIOUX


Après avoir visionné une série de documentaires consacrés à Ulysses Grant, j’en suis venu à me dire que les Grands Hommes avaient disparu. Fini le temps où des foules fantastiques se réunissaient tout au long du trajet de La Fayette ou bien d’autres ! Pétain, par exemple, lorsqu’il visita les USA, après la Première Guerre Mondiale, reçu un accueil triomphal. Jean-Paul 2 fut pour moi le dernier Grand Homme, bien que Nelson Mandela soit toujours en vie, car sur son passage il réunissait les foules !

Un Grand Homme pour moi c’est comme le disait Napoléon, un météore destiné à brûler pour éclairer son siècle. Aujourd’hui, je ne vois personne l’éclairer, enfin si, tout le monde y va de sa torche mais il n’y a pas une étoile montante. Pourquoi ? Je pense que tout d’abord tout est du à notre sphère médiatique. En effet avec internet, la télévision etc on voit constamment les hommes qui font l’actualité si bien que lorsqu’ils se déplacent on ne ressent pas le besoin de se déplacer pour les voir. De plus, les informations sont toujours plus libres et donc plus critiques empêchant ainsi toute forme d’admiration de naître. Mais chaque homme a des défauts, pourquoi ne pas faire abstractions de certains !

Je vois donc apparaître un changement absolument radical dans le rapport entre les hommes et leurs leaders. Il n’y a plus cette ferveur qui donnait tant de dynamisme à des peuples entiers, il n’y a plus ces personnalités charismatiques qui guidaient l’humanité. Certains diront qu’Obama en est un, moi je dirais mensonge et imposteur ! Etre un Grand Homme se mérite, ce n’est pas comme un prix Nobel (sic) ! Seul l’Histoire juge qui est digne d’être un grand homme et bien qu’on aurait pu croire que Pétain en était un, il le pensait également, l’Histoire nous a montré qu’il n’était pas si grand que ça car il a su s’abaisser plus bas que terre. De Gaulle est un grand homme car il a pris le parti de la liberté, le parti de l’humanité: il a choisi l’espoir plutôt que l’humiliation. Grant est un grand homme car il a défendu la cause que tous les hommes, quel que soit leur couleur, sont égaux, il a défendu toute sa vie l’Union de son pays et l’Union ne s’est trouvé scellée que dans sa mort, quelle magnifique image ! Ennemis d’hier réunis pour dire adieu mais surtout merci à celui qui avait tant oeuvré pour rendre l’Amérique plus humaine, pour faire de l’Amérique cette terre de liberté et de rêve qui attire bon nombre d’entre nous.

Je  crois que notre déclin est du en partie à ce changement de rapport. On est sans cesse dans la contestation, on accorde notre confiance et aux élections suivantes on la retire ! C’est le drame de notre civilisation, nous sommes bien trop pressés. Lula était un Grand Homme pour les Brésiliens, ils les unissaient et regardez, le Brésil est une puissance émergente. La Chine n’a qu’un leader et personne ne revendique publiquement cette place, résultat ? Elle est en passe de devenir la première puissance mondiale. L’Inde est un cas très particulier car il s’agit d’une puissance montante et d’une démocratie. Je ne connais pas assez le sujet mais suffisamment pour dire qu’on ne peut pas parler de démocratie à l’occidentale. La pauvreté, l’illettrisme sont tels en Inde que le terme de démocratie perd beaucoup de son sens.

 

Publié le 4 février, 2011 par youngdreamer

2 Commentaires

2 commentaires à “La fin des Grands Hommes ?”

  1. RLC a écrit:

    C’est sûr qu’il ne reste plus de grands hommes. Si on regarde bien, on s’aperçoit que ces grands hommes ont été parce qu’ils se sont battus, pratiquement seuls (parce qu’ils avaient tout contre eux) pour les droits et les libertés fondamentales de l’Homme.
    Je pense qu’il y aura toujours des gens pour se battre pour ces notions, mais ce ne sera plus l’oeuvre d’un seul homme. On l’a bien comprit aujourd’hui avec l’ONU. C’est l’oeuvre d’un groupe, du peuple tunisien par exemple.
    Aujourd’hui, on n’a plus besoin d’un leader car on connait les droits et les libertés fondamentales, on a besoin d’un effet de groupe, de pression générale, qui fait tomber ceux qui les bafoue.

  2. youngdreamer a écrit:

    Même si on a moins de grands Hommes, je crois qu’on a plus d’Hommes moyens, des gens lambda (comme celui dont je viens de parler). Avec internet, on peut tous avoir un impact sur un groupe, sur un peuple. Le problème de ces Hommes moyens c’est que parfois ils ne font pas assez le consensus et donc parfois ils amènent une forme de cacophonie. Alors que les Grands Hommes rassemblaient les Hommes dans toute leur diversité et leur richesse.




Laisser un commentaire

*

Videos

Blogoliste

Méta

Copyright 2019 Pensées d'un jeune rêveur.. Tous droits réservés.

Template par: Hive Designs

Porté par: Theme Lab

Hébergé par Politicien.fr